La Foire aux questions

« Pourquoi n’y a-t-il pas de devoirs à ECREAdys ? Mon enfant dyslexique ne risque-t-il pas de régresser s’il ne travaille pas à la maison ? » Les devoirs rassurent les parents, mais ils ne sont pas pertinents dans tous les cas, voire pas du tout pour les enfants « dys ». ECREAdys applique simplement une vieille Loi française, mais qui n’est pas mise en œuvre par l’Education Nationale.

De plus, nous nous basons sur des études qui montrent que les devoirs ne sont pas nécessaires aux apprentissages scolaires, au moins à l’élémentaire et dans les premières années du collège. Aussi, les enfants qui ont des troubles des apprentissages rentrent souvent fatigués à la maison, ce qui rend inutile et particulièrement pénible le travail supplémentaire à la maison.

Et dans tous les cas, cela génère une mauvaise ambiance, des conflits avec les parents et dans le pire des scénarios, contribue à mettre en place un comportement oppositionnel. A ECREAdys, nous partons du principe que les enfants « dys » le restent toute leur vie (conformément à toutes les études scientifiques) et que l’entraînement à la maison ne va pas les faire progresser dans les apprentissages.

Les élèves scolarisés chez nous doivent rentrer chez eux à la fin de la journée pour vivre leur vie d’enfants : jouer, bricoler, faire du sport, être dehors, passer du temps en famille…

C’est sûr que cela « oblige » donc les parents à vivre de manière différente et à « lâcher prise » quelque part, mais à terme cela n’a que des effets positifs sur l’état mental de l’enfant et de la qualité de la vie à la maison ! Alors, pour paraphraser une célèbre marque, « pensons différemment »…

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non, à l’école ECREAdys nos élèves ne sont pas notés. Ils sont évalués régulièrement, mais les évaluations ne sont pas sanctionnées par des notes. Il y a des bulletins à deux reprises dans l’année, où les parents peuvent apprécier les progrès de leur enfant dans les différents domaines. Sur demande, il est également possible de voir les classeurs d’exercice afin de voir concrètement ce qui est travaillé en classe. Nous pensons que la note rend l’erreur pénalisante. L’erreur est une FAUTE que l’élève ne doit pas faire. La note n’est jamais encourageante. Or l’erreur doit être vécue comme étant formatrice. De plus, les notes encouragent la compétition entre les élèves, ce que nous ne souhaitons pas. Les notes font peur et sont stigmatisantes. Elles sont arbitraires, subjectives, et n’ont que peu de sens pour l’enfant. A ECREAdys, les erreurs ne sont jamais sanctionnées, elles sont simplement signalées. Cela recentre les élèves sur leurs apprentissages et les remotive en leur redonnant confiance en eux. Les enfants doivent faire des erreurs, car ce sont des enfants, pas des adultes en miniature ! Et vous, êtes-vous pour ou contre la notation des élèves ?

! ➡Vous souhaitez inscrire votre enfant pour la rentrée 2021 à l’école élémentaire (CP au CM2) ? C’est ici : https://www.ecreadys.fr/…/Demande-de-Pr%C3…

➡Ne ratez pas nos Portes Ouvertes en vous inscrivant via ce lien : https://www.ecreadys.fr/portes-ouvertes-2021

➡Ne ratez pas notre grand événement lors de notre Facebook Live du 4 février : https://www.facebook.com/events/1092696467842332

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Même si ECREAdys vise le retour à l’école ordinaire et peut être considéré comme un dispositif transitoire (une année ou deux années, le temps pour l’enfant de « souffler » et reprendre confiance en lui), passer plusieurs années scolaires y est parfaitement possible. Un élève peut donc y faire tout son cursus élémentaire, du CP au CM2. Le passage vers l’école normale est une décision prise conjointement avec les familles sur proposition de l’équipe pédagogique

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ECREAdys, les élèves reprennent confiance en eux, goût aux apprentissages et acquièrent des techniques qui visent leur autonomie autant que possible dans les apprentissages scolaires. Ainsi, le retour à une école normale peut se faire le plus sereinement possible. Une période de transition est aussi mise en place afin de réhabituer les élèves au rythme d’une école ordinaire et à la présence de devoirs. Si des aides doivent être mises en place, l’équipe pédagogique accompagne les familles dans cette démarche, en faisant notamment le lien avec la MDPH. L’an dernier, trois élèves sont passés du CM2 à la 6ème sans encombres.

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECREAdys est très différente de l’ULIS par de multiples aspects. Tout d’abord, nous n’accueillons que des enfants présentant des troubles des apprentissages, là où les ULIS accueillent des enfants présentant des pathologies multiples, ce qui constitue au final un groupe classe très hétérogène (troubles cognitifs sévères, déficience intellectuelle, autisme, troubles comportementaux d’origine psychopathologique ou non…). ECREAdys accueille même des enfants intellectuellement précoces ayant besoin d’une importante différenciation pédagogique, ce qui n’est pas le cas de l’ULIS. 

Ensuite, ECREAdys est une école libre et alternative qui a recours a de très nombreuses méthodes et techniques pédagogiques, qui font l’ADN de notre structure et qui ne sont pas pratiqués en ULIS (méditation de pleine conscience quotidienne, neuroéducation, cours d’empathie et de gestion émotionnelle, activités valorisantes pour que l’enfant découvre son potentiel…). 

L’équipe pédagogique d’ECREAdys bénéficie de la proximité d’une équipe de professionnels aguerris du domaine (psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes, orthoptistes, instituteurs, professeurs, éducateurs) qui sont les membres de la direction de l’Association ECREAdys, ce qui n’est pas le cas de l’ULIS. 

ECREAdys est envisagé comme une solution « transitoire » avec un travail sur le retour au système scolaire traditionnel, alors que la réversibilité est impossible une fois l’élève orienté en ULIS. 

L’ULIS est un dispositif inclusif, ce qui n’est pas le cas d’ECREAdys. 

Au final, ECREAdys accueille des élèves qui n’entrent dans une aucune « case » proposée par le système traditionnel : « trop en difficultés » pour suivre un cursus classique avec aménagements pédagogiques rarement appliqués en raison d’un manque de moyens et de formations, et « trop en capacités » pour aller en ULIS…

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si votre enfant a un dossier à la MDPH, celui-ci est mis en « pause » le temps que votre enfant est scolarisé à ECREAdys. L’école disposant de toutes les aides nécessaires, les élèves n’ont pas besoin d’être notifiés à la MDPH. Ils n’ont pas besoin d’AVS. Il n’est donc pas nécessaire de faire une demande MDPH dans la perspective d’une inscription à ECREAdys. Lorsque la transition avec l’école « normale » s’opère, une « réactivation » des droits est réalisée, en partenariat avec l’enseignante référente de la MDPH, qui organise une réunion à l’école durant l’année scolaire. Ainsi, si votre enfant avait une AVS avant d’être à ECREAdys, il y aura droit à sa sortie si la notification de la CDAPH n’a pas expirée. Si la notification a expirée, une nouvelle demande sera faite. L’équipe d’ECREAdys accompagne les familles dans ces démarches.

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Load More